CFA2 - ECHIROLLES dans le même bateau

06/01/2013 - 14h05

Comme en 2011-2012, Pierre Dupupet et ses hommes sont actuellement en ballotage à la trêve, à quelques milles nautiques des eaux profondes de la relégation. Et tout sera encore question d'envie en 2013
Et si les Isérois s'offraient un bon vieux "copier-coller" ?
Alors que la deuxième partie de la saison actuelle s'amorce dès le 12 janvier à Pontarlier pour Pierre Dupupet et ses hommes, le FC Echirolles est quasiment dans les mêmes temps de passage que lors du millésime 2011-2012. Vingt-et-un points en dix matches à l'hiver dernier contre vingt-quatre unités en onze rencontres aujourd'hui, les trajectoires se ressemblent étrangement.
"Oui, ce sont des débuts poussifs comme l'an passé, même si les scénarios sont différents," nuance tout de même le coach à l'heure du premier bilan.
En cause ? Une certaine perméabilité défensive de son bloc-équipe, treizième de la spécialité (ndlr : vingt buts encaissés), qui n'était pas aussi prononcée lors du précédent cru. Ou un manque de poids devant depuis le départ l'été dernier de Marc Montiel à Chambéry, obligeant son onze à se refaire souvent la cerise sur coups de pied arrêtés.
Et Pierre Dupupet d'illustrer son propos par le "moins six" de différence de but : "Actuellement, on a plus le goal-average d'une équipe de bas de tableau."

Faire avec ses moyens

Loin d'être alarmiste avant l'heure, Pierre Dupupet aimerait toutefois plus de grinta chez ses p'tits gars
Un bilan grandement plombé par les défaites en ouverture de championnat contre la réserve clermontoise (2-5) ou en automne, face à Cournon (1-5), où les banlieusards grenoblois ont été réduits à neuf à la cinquantième minute.
Pour aller chercher un second maintien consécutif, le FC Echirolles va donc devoir remettre le bleu de chauffe.
La fibre compétitive de son groupe n'ayant pas été suffisamment prononcée au goût de Pierre Dupupet : "Plus que des vertus morales, nous devons avant tout percevoir l'exigence de cette compétition. On a un groupe qui vit bien. Il y a une certaine loyauté d'installée entre les joueurs et moi-même, ce qui fait qu'on peut traverser ensemble des passages difficiles. Mais il ne faut pas se raconter n'importe quoi. Si on veut exister dans ce championnat, compte tenu de nos moyens ou du nombre de relégations (ndlr : quatre), il nous faut cultiver une surexigence vis-à-vis de nous-mêmes.
Un concurrent comme le CS Louhans-Cuiseaux a des garçons qui ne vivent que du foot et une équipe comme le FC Chalon-sur-Saône, pourtant dernière, a des contrats fédéraux que nous n'avons pas."
Aller au delà de leurs limites, voilà la recette à appliquer pour Sattler et consorts afin de tenter de réagir de la meilleure des façons, comme cela avait été le cas douze mois plus tôt.
Une fois l'hiver passé, les bleus avaient alors récolté vingt-neuf points en dix journées.

Arnaud Clement



Pré-inscription au club

[+] Info pour les nouveaux licenciés

TWITTER



Communauté

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club:

  • 3 dirigeants
  • 3 entraineurs
  • 19 joueurs
  • 3 supporters
Voir la communauté

Les annonces

  • Il est porté à la connaissance de toutes personnes interéssées par la mise en place du dispositif soutien scolaire au sein de l'association, de bien vouloir prendre contact avec nous à l'adresse mail suivante:
    fred.maissa@gmail.com

 

  • Parents, Educateurs, Benevoles,  Joueurs !   Envoyez vos comptes rendus, photos de match à l'adresse : surieux@free.fr

Boutique

A compter du mercredi 16 janvier 2013, il vous sera possible de passer des commandes pour les survêtements du club.

Lecteur Deezer

Fil d'actualité

Actualité de mon club

Météo